Aller au contenu principal

Sungru demé : santé sexuelle et reproductive des jeunes filles domestiques au Burkina Faso

1 octobre 2019
12:15 - 13:15
HETS&Sa | EESP, Salle C121-122
Planète recherche

Bhama Steiger, Professeure associée, HETS&Sa | EESP

À l'instar de plusieurs grandes capitales en Afrique subsaharienne, Ouagadougou se caractérise par une forte demande en main d'oeuvre domestique liée au travail des femmes en milieu urbain. Si pour bon nombre des jeunes filles des régions rurales, le travail domestique constitue l'espoir de gagner dignement leur vie, le constat de leur vulnérabilité en matière de santé sexuelle et reproductive constitue un obstacle majeur pour leur bien-être en général et leur autonomisation par leur intégration professionnelle en particulier.

La recherche présentée porte sur 30 jeunes filles domestiques qui sont suivies par la Fondation Terre des hommes de Ouagadougou. Dans ce cadre, une application a été conçue pour permettre une première étape de suivi dans la gestion de la santé sexuelle et reproductive.

L'équipe de recherche est composée de Bhama Steiger (HETS&Sa | EESP), Frédérique Boursin (Fondation Terre des hommes Lausanne au Burkina Faso), Maria Sokhn (Haute école de gestion & tourisme Valais), N'Dri Paul Konan (HETS&Sa | EESP), Marie-Christine Ukelo M'Bolo Merga (HETS Fribourg), Jean-Claude Frisque (Manivelle Productions), Assétou Traoré (Fondation Terre des hommes au Burkina Faso), Oumar Dama (Fondation Terre des hommes au Burkina Faso), Augustin Palé (Université de Ouagadougou) et Jean-François Kobiané (Université de Ouagadougou).

Fichier(s) associé(s)

Retour en haut