Aller au contenu principal

Quelle opposition à l’assurance-maladie obligatoire

Article dans le Journal - Moins !

 

 

En Suisse, il est très difficile de se soustraire aux diktats du système de santé et de développer des approches médicales alternatives, notamment en raison de l'obligation de contracter une assurance-maladie privée.

Si cette contrainte a été contestée lors de l'introduction de la LAMal, qu'en est-t-il aujourd'hui?

Frédérique Leresche, Chargée de recherche et Jean-Pierre Tabin, Doyen et responsable du Laboratoire de recherche santé-social (LaReSS), qui mènent une recherche sur le non-recours aux droits et services de l'Etat social, ont été interrogés dans le journal romand d'écologie politique -Moins.

 

Sommaire du numéro 31

 

Retour en haut