Aller au contenu principal

Ethnographie et négociation: accéder et se maintenir sur un terrain d'enquête

26 avril 2018 au 27 avril 2018
09:00 - 18:30
UNIL, Amphipôle, salle 315.1
Ateliers lausannois d'ethnographie (ALE)

Cette troisième édition des Ateliers lausannois d’ethnographie (ALE) explore la question de la « négociation » de l’accès aux terrains de recherche en sciences sociales.

Dans le même temps où l’enquête ethnographique est devenue une pratique répandue et enseignée dans les cursus universitaires, persiste souvent chez les étudiant·e·s ou les chercheur·euse·s (jeunes et moins jeunes) une incertitude concernant les phases liminaires de la recherche. Les premiers pas sur un terrain d’enquête sont souvent les plus hésitants : à qui s’adresser, comment se présenter, quelle forme doit prendre la demande, que faut-il formaliser, que faut-il dire ou taire, jusqu’où faut-il négocier, pendant combien de temps, quels sont les risques d’une négociation serrée pour l’autonomie des chercheur·euse·s, et avec quel impact sur les résultats de recherche ?

Alors que certains terrains deviennent sensibles aux regards extérieurs et réactifs aux sollicitations des chercheur·euse·s (y compris sous la forme de menaces de poursuites judiciaires), il semble impératif d’aborder cette question de la négociation. Cela aussi afin de ne pas laisser dans l’ombre certaines dimensions de la pratique de recherche pourtant capitales du point de vue du déroulement de la relation sociale d’enquête. La négociation constitue de ce point de vue un moment crucial : entre annonces des chercheur·euse·s et naissance d’éventuelles craintes ou attentes chez les personnes enquêtées quant à cette présence, se joue déjà la possibilité ou l’impossibilité de récolter certaines données ou encore certaines tensions liées à la restitution future des observations.

Cette troisième édition des ateliers lausannois d’ethnographie (ALE) se donne pour objectif d’ ouvrir cette « boîte noire » de la négociation et mettre ainsi au cœur du questionnement la manière dont se construit et s’élabore « l’art de convaincre » afin d’accéder, rapidement et avec le plus de libertés possibles, au monde social que l’on souhaite étudier.
[michael.meyer@unil.ch]

Entrée
libre, sur inscription : ale18.negocier@gmail.com.

Contact(s)

Fichier(s) associé(s)

Retour en haut