Aller au contenu principal

Déprivation occupationnelle et santé mentale

21 juin 2018
08:00 - 16:30
HETS&Sa | EESP | Auditoire B 040
Réseau de compétences : Occupations humaines et santé (OHS)

Être privé⋅e d’activités qui ont du sens pour nous : ça peut rendre dingue!

Les professionnel⋅le⋅s de la santé et du social (ergothérapeutes, travailleuses sociales et travailleurs sociaux, infirmières et infirmiers, pair⋅e⋅s praticien⋅ne⋅s en santé mentale) accompagnent quotidiennement des personnes confrontées à des barrières d’ordre juridique, organisationnelle ou institutionnelle qui limitent leur liberté d’agir et leurs opportunités occupationnelles.
Reprendre du pouvoir sur sa vie et ses activités est un vecteur de rétablissement pour les personnes vivant avec un trouble psychique. Ce processus peut être soutenu par les professionnel⋅le⋅s qui revendiquent des moyens permettant de dépasser les nombreuses barrières entravant les occupations. Le but de cette journée est de réfléchir, à partir de multiples perspectives, aux diverses situations de déprivation occupationnelle en santé mentale, afin d’en dégager les enjeux et des pistes d’action potentielles.

 

Public cible

Professionnel·le·s du domaine de la santé et du travail social, incluant les ergothérapeutes, les infirmiers et infirmières, les pair·e·s praticien·ne·s en santé mentale, les assistant·e·s sociales, les psychologues et les éducateurs et éducatrices, étudiant·e·s.

 

Programme (télécharger le programme au format pdf)

08:00 — 08:30   Accueil


08:30 — 08:40   Mot de bienvenue et introduction

Julie Desrosiers, Nicolas Kühne, Virginie Stucki, Professeur⋅e⋅s, HETS&Sa | EESP (HES-SO)


08:40 — 09:30   From Occupational Deprivation to Mental Health and Recovery

De la déprivation occupationnelle à la santé mentale et au rétablissement
Traduction simultanée en français

Ulrika Bejerholm, Professeure, University of Lund, Sweden 

Echange

Antoine Bailliard, Professeur, University of North Carolina at Chapel Hill, USA 


09:30 — 10:10   Occupations in secure hospitals: creating evidence-based clinical guidelines

Occupations dans les établissements de psychiatrie légale: créer des lignes directrices cliniques fondées sur des données probantes
Traduction simultanée en français

Jane B. Cronin-Davis, Professeure, Kingston and St George’s University of London


10:10 — 10:30   Discussion

Animation: Antoine Bailliard


10:30 — 11:00   Pause


11:00 — 12:00   Panel

Expériences d’interventions auprès de populations en situation de déprivation occupationnelle :

  • Interventions en situation de crise en milieu hospitalier Tiziana Tarabori, ergothérapeute, Centre de psychiatrie du Nord Vaudois (CPNVD – CHUV)
  • Interventions dans les services hospitaliers Un membre de l’association Re-pairs, Réseau romand des pair⋅e⋅s praticien⋅ne⋅s en santé mentale
  • Interventions en milieu carcéral Daniela Rendina, ergothérapeute, Service de médecine et psychiatrie pénitentiaires (DP-CHUV)
  • Interventions auprès des demandeurs et demandeuses d’asile Yvan Boder et Laurent Vuilleumier, ergothérapeutes, Association Embellimur

12:00 — 13:15   Pause


13:15 — 14:00   Déprivation Occupationnelle - Le Risque de l’Impérialisme Culturel en Evaluation et en Intervention

Antoine Bailliard


14:00 — 14:10   Introduction aux ateliers de discussion

Julie Desrosiers, Nicolas Kühne, Virginie Stucki


14:10 — 14:30   Pause


14:30 — 15:30   Ateliers de discussion

avec modérateur·trice·s — rapporteur·trice·s


15:30 — 15:50   Synthèse des ateliers

Antoine Bailliard


15:50 — 16:00   Introduction aux communautés de pratiques en santé mentale

Julie Desrosiers, Nicolas Kühne, Virginie Stucki


16:00 —16:30   Échanges et initiation de communautés de pratiques


Dès 16 :30   Apéritif

 

Tarif

  • Participant·e·s * : Fr. 100.—
  • Étudiant·e·s * : Fr. 20.—
    * Repas compris
    * Payement en ligne uniquement

Comité d'organisation

 

Entrée payante, sur inscription

 

Contact(s)

Fichier(s) associé(s)

Retour en haut