Aller au contenu principal

La pratique de la course à pied dans l'intervention sociale

12 juin 2018
12:15 - 13:15
HETS&Sa | EESP Salle B 011
Planète recherche

António Magalhães de Almeida, Maître d’enseignement, HETS&Sa | EESP

La pratique de la course à pied s'inscrit dans un trend sociétal actuel qui surfe sur le bien-être, le dépassement de soi, se love dans une culture du travail du corps et sa maîtrise (en) technique. Construction sociale, la "course" est associée à des valeurs aussi bien fantasmées que réelles (liberté, autonomie, indépendance, etc.) et on lui accorde même des vertus civiques qui s'inscrivent dans des élans démocratiques, plus ou moins marchandés et, ou, négociés avec les coureuses et les coureurs qui la pratiquent de manière régulière ou pas. Ainsi, la course à pied est aussi parfois prétexte pour se réapproprier des espaces publics et la ville, se faire voir ou être vu-e, une pratique quelquefois politisée, voire militante, mise en scène avec plus ou moins de bon goût.

À travers des exemples, rapportés ou observés directement, cette activité sportive peut être liée au champ du travail social. En effet, la course à pied se répand dans les institutions du social et est même au cœur de certaines interventions sociales. Plus que la présentation d'une propos ou d'une recherche, cette rencontre dans le cadre de Planète recherche sera l'occasion d'initier une réflexion sur la course à pied (outil ?) dans le champ de l'intervention sociale et, pourquoi pas, grâce aux discussions, emmancher des esquisses de futurs projets de recherche.

Fichier(s) associé(s)

Retour en haut