Aller au contenu principal

Pourquoi les institutions deviennent paradoxantes

28 septembre 2016
18:00 - 20:00

« C’est paradoxal ! » Depuis quelques années, cette expression s’est banalisée. Chacun peut donner des exemples quotidiens de confrontations à la nécessité et l’impossibilité de répondre à des exigences parfaitement incompatibles.

Le paradoxe se répand dans tous les registres de la vie sociale. Si le phénomène a d’abord été observé dans la famille, on le voit apparaître dans d’autres domaines comme le travail, la politique, l’économie, l’éducation, la santé.

Ce phénomène est de plus en plus visible dans le travail social, que ce soit dans les institutions, les pratiques professionnelles ou les situations des personnes en difficulté.

Face à ce constat, que faire ? Faut-il s’adapter, fuir, résister ?

Entre réactions défensives et mécanismes de dégagement, entre soumission et émancipation, entre l’action individuelle et l’engagement politique, nous verrons quelles sont les réponses possibles.

Fichier(s) associé(s)

Retour en haut