Justice restaurative: une autre manière de prendre en compte et d’accompagner victimes et auteur·e·s d’infractions

Jeudi 7 novembre 2019
au Cinéma CityClub de Pully

Inscriptions jusqu'au 31 octobre 2019

 

La justice restaurative peut nouer le dialogue entre victime et auteur·e d’une infraction.

Dans la procédure pénale habituelle, la justice établit les faits constitutifs de l’infraction commise et détermine la sanction qui doit être infligée à son auteur·e. Du côté des personnes concernées, cette manière de faire laisse un certain nombre de besoins et d’attentes insatisfaits : par exemple, pour les victimes, comprendre et faire entendre ce qu’elles ont vécu ; et, pour les auteur·e·s, reconnaître le préjudice qu’ils ont causé.

Les pratiques de justice restaurative visent à permettre une meilleure prise en compte des besoins des parties et à renouer le fil d’un dialogue. Mais qu’en est-il au juste ? 

La soirée-débat organisée par la Haute école de travail social de Lausanne en partenariat avec l’Association pour la justice restaurative en Suisse (AJURES), Forum Suisse de Justice Restaurative, les Juristes progressistes vaudois et la Plateforme d’échanges Infoprisons, se propose d’apporter différents éclairages à propos de la justice restaurative et d’ouvrir la discussion. 

 

Entrée payante, sur inscription

Programme

19h00 — 19h30

Mot de bienvenue

Viviane Prats, doyenne, Unité de la formation continue, HETS&Sa | EESP (HES-SO)

19h30 — 20h30

Table ronde

  • Marie-Pierre Bernel
    Juge cantonale
  • Claudia Christen-Schneider
    Criminologue et Présidente, Forum Suisse Justice Restaurative 
  • Ana-Rita Faustino
    Intervenante, Loi fédérale sur l'Aide aux Victimes d'Infractions (LAVI)
  • Jean-Marc Knobel
    Médiateur pénal
  • Béatrice Métraux
    Conseillère d’Etat, Cheffe du Département des institutions et de la sécurité
  • Camille Perrier Depeursinge
    Professeur associée, Université de Lausanne (UNIL) et présidente, Association pour la Justice Restaurative en Suisse (AJURES)
  • Franz Walter
    Directeur, Etablissement de Bellechasse
  • Hüsnü Yilmaz
    Avocat, membre, juristes progressistes vaudois

Animation : Véronique Marti, journaliste à la RTS et productrice de l’émission Vacarme

20h30 — 21h45

Je ne te voyais pas 

Projection du film de François Kohler

Dès 21h45

Échange avec le réalisateur et les intervenant·e·s

Je ne te voyais pas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon intention n’est pas de faire l’apologie de la justice restaurative qui n’est pas toujours pertinente et montre également ses limites. Elle est plutôt d’explorer comment victimes et auteurs parviennent ou non à faire bouger les lignes en entrant un tant soit peu en résonnance avec l’autre, même si cela consiste à lui crier sa haine ou son désespoir au visage. Mon intention est de questionner les transformations humaines et les processus. 

 

François Kohler
Documentaire – 2019 – Suisse – 75/50 min son 5.1 Français, allemand


Mon intention n’est pas de faire l’apologie de la justice restaurative qui n’est pas toujours pertinente et montre également ses limites. Elle est plutôt d’explorer comment victimes et auteur·e·s parviennent ou non à faire bouger les lignes en entrant un tant soit peu en résonnance avec l’autre, même si cela consiste à lui crier sa haine ou son désespoir au visage. Mon intention est de questionner les transformations humaines et les processus. 

Plans d'accès

Adresse

Cinéma CityClub
Avenue de Lavaux 36
1009 Pully

Organisation

Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne

Partenariat 

Tarifs

  • Fr. 15.–
  • Gratuit pour les étudiant·e·s en Bachelor travail social (sur présentation de leur carte)

Contact

Noémie Duvanel, Secrétaire
021 651 62 40
noemie.duvanel@eesp.ch