Aller au contenu principal

Analyse logico-naturelle des discours de déconstruction dans la revue féministe suisse romande l'émiliE entre 2001 et 2009 (7304)

Etat
En cours (Direction)
Début / Fin
01.10.2017 - 30.09.2018
Domaine(s) d'expertise
Genre
Sociologie, anthropologie
Méthodes et techniques d'intervention en travail social
Famille
Sources de financement
Haute Ecole Spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), Ra&D du domaine Travail social. Bourse de relève dans le cadre d'un doctorat
Responsable(s)
Bendjama Rebecca (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)

Description

Des débats féministes sur les droits des femmes, la pauvreté, le travail rémunéré et domestique, la violence, la parentalité ou encore la sexualité ont contribué à la construction du travail social et à ses transformations, ainsi qu’à la constitution de champs de recherche et d’enseignement. Ce projet de doctorat va nourrir ces champs. Il porte sur des argumentations participant à ces débats issues de la revue féministe suisse romande l’émiliE (160 articles parus entre 2001 et 2009) qui déconstruisent diverses représentations stéréotypées touchant aux rapports entre femmes et hommes. L'objectif de la thèse est de comprendre les spécificités logico-discursives des argumentations de déconstruction tout en faisant un lien avec la composante militante de cette presse, à savoir la recherche de l’égalité.

Retour en haut