Aller au contenu principal

Etude longitudinale avec une approche mixte de l'impact des mécanismes psychosociaux sur la fatigue chez les patients souffrant de sarcoïdose (7294)

Etat
En cours (Direction)
Début / Fin
01.09.2017 - 30.04.2019
Domaine(s) d'expertise
Psychologie
Santé
Santé mentale et psychiatrie
Sources de financement
Ligue Pulmonaire Vaudoise
Responsable(s)
Charvoz Linda (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Nicod Laurent (CHUV - Service de pneumologie)
Adam Ogma (CHUV - Service de pneumologie)
Collaboration de
Tessari Veyre Aline (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Chatelain Sandra (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)

Description

En Suisse, environ 3600 personnes souffrent de sarcoïdose. Il s’agit d’une maladie inflammatoire touchant différents organes et dont les causes exactes ne sont pas encore connues. De nombreux patient-e-s rapportent de la fatigue. Or, cette fatigue peut se chroniciser et exercer un impact négatif sur la qualité de vie et la santé mentale des patient-e-s et de leurs proches, et ce même après la disparition des signes d'activité de la maladie. Ce projet vise à mesurer l’impact des variables psychosociales (la perception et les croyances liées à la fatigue, l’acceptation et la régulation des émotions, les stratégies d’adaptation à la maladie et le soutien social fourni par le/la partenaire) sur la fatigue, la qualité de vie et la santé mentale des patient-e-s avec sarcoïdose. La méthode utilisée est longitudinale (trois temps de mesure à 6 mois d’intervalle), utilisant une approche mixte (données qualitatives et quantitatives) avec un protocole de recherche niché.

Publication(s) liée(s)

Retour en haut