Aller au contenu principal

Evaluation de l'action éducative en milieu ouvert (AEMO) dans le canton de Vaud (7049)

Etat
Terminée
Début / Fin
01.10.2004 - 30.06.2006
Domaine(s) d'expertise
Enfance, adolescence, jeunesse
Méthodes et techniques d'intervention en travail social
Rééducation et réadaptation
Sources de financement
Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS), Instrument d'encouragement pour la recherche orientée vers la pratique des hautes écoles spécialisées et hautes écoles pédagogiques (DORE)
Responsable(s)
Tabin Jean-Pierre (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Collaboration de
Steiger Bhama (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Hugentobler Valérie (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Zuntini Luca
Sabatini Michèle
Paulus Eric (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Fichiers
Rapport_aemo.pdf (pdf 2 Mo)
Riassunto_AEMO.doc (doc 42 Ko)

Description

Le Service de protection de la jeunesse du canton de Vaud (SPJ) a mis en place en 1971 le premier service d'Action éducative en milieu ouvert (AEMO). Aujourd'hui (2005), l'AEMO Vaud, qui dépend de la Fondation Jeunesse et familles (FJF), fédère quatre sites (Lausanne, Nord vaudois, Nyon-Rolle et Est vaudois) et totalise environ 20 postes de travail (éducateur-trice-s sociales et administratifs).
L'AEMO Vaud intervient sur demande du SPJ, de l'OTG ou d'un tiers. 1567 mineur-e-s habitant dans le canton de Vaud ont été suivi-e-s par l'AEMO entre 2000 et 2004.
Lors de la signature de la convention de 2001 relative à l'exercice des prestations de l'AEMO, le SPJ et la FJF se sont engagés à évaluer la pratique de l'AEMO Vaud tant d'un point de vue qualitatif que quantitatif. Cette recherche, financée par le Fonds national de la recherche scientifique (DORE N°13DPD3-105522), répond à cette demande.

Les objectifs de la recherche

Le projet avait pour objectifs de comprendre et de rendre intelligible le travail éducatif en milieu ouvert, en mettant à jour les théories, explicites ou implicites qui fondent ce type de suivi, l'analyse des contraintes structurelles et l'impact de cette action, sur la base des réponses à trois questions :

  • Quelles sont les caractéristiques et les difficultés de la population suivie ?
  • En quoi consiste précisément le dispositif AEMO ?
  • Qu'est-ce que l'éducation en milieu ouvert, quelles réponses peut-elle apporter, à qui et en fonction de quelles attentes ?

Les méthodes

Trois méthodes principales ont été utilisées pour répondre à ces questions :

  • L'analyse statistique, fondée sur 100 dossiers de suivi AEMO.
  • Des entretiens avec des professionnel-le-s.
  • Des interventions sociologiques avec les équipes de l'AEMO des quatre sites.

Publication(s) liée(s)

Retour en haut