Aller au contenu principal

Facteurs sociaux de la (dé)construction du lien père—enfant. Analyse des défections paternelles (7006)

Etat
Terminée
Début / Fin
01.10.2002 - 28.07.2004
Domaine(s) d'expertise
Enfance, adolescence, jeunesse
Famille
Méthodes et techniques d'intervention en travail social
Sociologie, anthropologie
Sources de financement
Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS), Instrument d'encouragement pour la recherche orientée vers la pratique des hautes écoles spécialisées et hautes écoles pédagogiques (DORE)
Responsable(s)
Modak Marianne (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Collaboration de
Palazzo Clothilde
Fondation Profa
Office du Tuteur général

Description

En partant des constats émis par certaines études, qui montrent que de nombreux pères séparés peinent à maintenir le lien avec leurs enfants, cette recherche s'attache à mettre en évidence les facteurs et les mécanismes qui influencent ce lien. Elle analyse comment ce lien s'inscrit dans des trajectoires sociales, dans l'histoire conjugale d'abord, et dans les contraintes juridiques, économiques et structurelles ensuite. Elle a pour but de fournir des outils d'intervention plus pointus aux professionnel-le-s et d'affiner les connaissances actuelles sur la paternité.

Publication
Modak Marianne, Palazzo Clothilde, avec la collaboration de Gaberel Pascal-Eric, Processus de (dé)construction de la parentalité séparée. Raisons individuelles et facteurs structurels, Rapport de recherche au FNS-DORE, 2004.

Retour en haut