Aller au contenu principal

From language to cognition and vice-versa : Training effects in children with SLI and ASD (7224)

Etat
Terminée
Début / Fin
01.04.2016 - 31.03.2019
Domaine(s) d'expertise
Insertion, emploi
Méthodes et techniques d'intervention en travail social
Processus de formation : formation pratique, bilan de compétences, analyse de pratique et d'expérience, supervision, etc.
Sources de financement
Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS), division Sciences humaines et sociales (division I)
Responsable(s)
Delage Hélène (Université de Genève)
Zesiger Pascal (Université de Genève)
Thommen Coletti Evelyne (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)

Description

Cette recherche s'interroge sur les effets que peuvent produire deux types d’entrainement : 1) un entraînement cognitif sur le développement du langage, 2) un entraînement langagier sur la cognition.

Nous évaluerons deux groupes d'enfants qui présentent des troubles entraînant une dissociation entre les capacités grammaticales et cognitives. En premier lieu, les enfants avec un trouble spécifique du langage (TSL) présentent des difficultés sélectives de la grammaire avec  un QI non verbal normal (Leonard, 1998). A l’opposé, les enfants avec un trouble du spectre autistique (TSA) présentent des difficultés cognitives, particulièrement en théorie de l'esprit, coïncidant avec une forte hétérogénéité dans les compétences linguistiques, y compris en grammaire (Kjelgaard & Tager-Flusberg, 2001; Roberts et al, 2004).

Trois groupes d'enfants seront suivis longitudinalement : des enfants au développement typique, des enfants avec un TSA et des enfants avec un TSL. Les entraînements proposés aux enfants seront axés sur la mémoire de travail en ce qui concerne la cognition et sur des énoncés complexes avec des phrases enchâssées en ce qui concerne l'entraînement langagier. Les évaluations initiales et finales porteront sur la théorie de l'esprit et sur les capacités syntaxiques. Plus précisément, une partie des enfants de chaque groupe suivra l'intervention cognitive sur la mémoire de travail avec des évaluations sur les compétences syntaxiques et l’autre partie des enfants suivra l'entraînement langagier avec des évaluations sur la théorie de l'esprit.

Publication :

Durrleman, S., Burnel, M., De Villiers, J. G., Thommen, E., Yan, R., & Delage, H. The Impact of Grammar on Mentalizing : A Training Study Including Children With Autism Spectrum Disorder and Developmental Language Disorder. Frontiers of Psychology [online]. https://doi.org/10.3389/fpsyg.2019.02478

Publication(s) liée(s)

Retour en haut