Aller au contenu principal

L'enfant dans la Cité. Enjeux de reconnaissance, enjeux de citoyenneté, enjeux de travail social. Les "Tweens" (9-12 ans) à Lausanne et à Bussigny (7050)

Etat
Terminée
Début / Fin
01.10.2006 - 31.01.2010
Domaine(s) d'expertise
Enfance, adolescence, jeunesse
Méthodes et techniques d'intervention en travail social
Sociologie, anthropologie
Sources de financement
Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS), Instrument d'encouragement pour la recherche orientée vers la pratique des hautes écoles spécialisées et hautes écoles pédagogiques (DORE)
Responsable(s)
Malatesta Dominique (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Golay Dominique (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Thommen Coletti Evelyne (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Collaboration de
Carnal Mathieu
Guidollet Brigitte
Verheyen Pierre-Alain
Glardon Jean-Claude
Fichiers
Rapport_EnfantCite.pdf (pdf 485 Ko)

Description

Cette recherche a pour objectif principal de traiter de la citoyenneté des enfants en la situant par rapport aux notions de reconnaissance et de participation. L'actualité de cette recherche réside dans les nombreux débats consacrés à la promotion d'une citoyenneté participative, particulièrement à l'échelle des villes qui considère cette forme de pratique démocratique comme essentielle dans la production du lien social et de l'intégration sociale. Nous nous intéresserons aux enfants de 9 à 12 ans, qualifiés de “tweens" par les Anglo-Saxons. Entre l'enfance et l'adolescence, ces enfants deviennent habiles à réfléchir sur les intentions et les pensées complexes qui les ouvrent à une compréhension élargie de leur environnement social et de leur place dans la société. Ce sont des conseils d'enfants qui sont ici analysés, sous l'angle des enfants et des professionnels responsables de l'encadrement. Plus précisément, cinq buts sont visés :

  1. Comprendre comment les enfants peuvent être valorisés et reconnus en dehors de la famille et de l'école (le quartier et la ville).
  2. Analyser comment les enfants peuvent agir et participer au-delà des faiblesses et des inégalités individuelles et sociales.
  3. Comprendre comment les enfants peuvent être pris en considération, dans une idée démocratique, à partir de l'interprétation qu'ils font de leur vie et analyser comment répondre à leurs attentes, notamment dans le domaine de la représentation qu'ils ont des inégalités et les injustices.
  4. Analyser comment les conseils d'enfants peuvent être reconnus à l'échelle du quartier et des administrations concernées par la politique de la jeunesse.
  5. Analyser comment évoluent les compétences des professionnels de l'action sociale dans l'animation d'un conseil d'enfants.

Publication(s) liée(s)

Retour en haut