Aller au contenu principal

Les animateurs sociaux et la production de la qualité de vie des personnes âgées en EMS : une perspective organisationnelle (7210)

Etat
Terminée
Début / Fin
01.10.2014 - 30.09.2015
Domaine(s) d'expertise
Méthodes et techniques d'intervention en travail social
Santé
Sociologie, anthropologie
Vieillesse, fin de vie
Sources de financement
Haute Ecole Spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), Ra&D du domaine Travail social, programme de recherche prioritaire
Responsable(s)
Lambelet Alexandre (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Hugentobler Valérie (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Collaboration de
Pichonnaz David (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)

Description

La qualité de vie des personnes âgées en établissement médico-sociaux (EMS) est un enjeu crucial du travail social. Portée, comme enjeu, au niveau international par l'Organisation mondiale de la santé, mais également au niveau national et cantonal en Suisse, par des prises de position tant des autorités fédérales et cantonales que des associations professionnelles des personnels des EMS ou des associations de résident-e-s, elle est réalisée d'abord et quotidiennement par des professionnel-le-s du travail sanitaire et social dans le cadre de leur activité.

Dans une perspective de sociologie des organisations, ce travail veut questionner plus spécifiquement la production concrète de cette "qualité" et les dilemmes pratiques qu'elle peut engendrer pour les animateurs sociaux et animatrices sociales, étant entendu que s'ils et elles sont des acteurs importants de cette production de la qualité de vie des personnes âgées en EMS, ils et elles n'agissent pas seul-e-s, mais en collaboration ou complémentarité avec d'autres employé-e-s (directeurs et directrices d'établissement, responsables financiers, infirmiers et infirmières, employé-e-s de l'intendance) qui toutes et tous oeuvrent, selon des logiques différentes, au bon fonctionnement des EMS.

Cette recherche veut ainsi non seulement mettre à jour la production de la qualité de vie des personnes âgées en EMS par les travailleuses et travailleurs sociaux, mais plus largement l'ensemble du système d'action concret (et donc les dilemmes, les jeux et les marges de manoeuvre) auquel sont confronté-e-s les animatrices et animateurs sociaux.

Publication(s) liée(s)

Retour en haut