Aller au contenu principal

Mobilité des personnes âgées dans leurs territoires de vie et effets de l'environnement construit sur la qualité de vie, la mobilité et la sociabilité (7207)

Etat
Terminée
Début / Fin
01.10.2014 - 30.09.2015
Domaine(s) d'expertise
Santé
Situations de handicaps, incapacités
Vieillesse, fin de vie
Sources de financement
Fondation Leenaards, "Qualité de vie des personnes âgées"
Responsable(s)
von der Mühll Dominique
Bize Raphaël (Institut universitaire de médecine sociale et préventive - CHUV)
Cornaz Sarah (Institut universitaire de médecine sociale et préventive - CHUV)
Hugentobler Valérie (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Collaboration de
Dallera Corinne (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)

Description

Conserver son autonomie le plus longtemps possible, rester indépendant et décider soi-même de sa vie quotidienne font partie des plus importants souhaits des personnes âgées, un constat désormais relevé par de nombreuses études. Pouvoir rester dans son logement en est une première condition. Pouvoir se déplacer de manière autonome hors de son logement en est une autre, tout aussi essentielle mais encore peu abordée.

L'étude, à caractère exploratoire, propose une première approche de cette problématique encore peu traitée. Elle s'articule en trois volets : une approche essentiellement quantitative centrée sur la Ville de Lausanne, une approche qualitative par focus groups, et un états des lieux à l'échelle cantonale préparant un élargissement ultérieur du questionnement sur des territoires plus périphériques, où s'amorce aujourd'hui déjà le phénomène du vieillissement de la population.

Retour en haut