Aller au contenu principal

PAuSES : Proches Aidant-e-s : Un service des Etudiant-e-s en Santé - Développement (7293)

Etat
En cours (Direction)
Début / Fin
01.09.2017 - 30.06.2020
Domaine(s) d'expertise
Méthodes d'intervention en ergothérapie
Processus de formation : formation pratique, bilan de compétences, analyse de pratique et d'expérience, supervision, etc.
Santé
Sources de financement
Programme Ra&D HES-SO PePA
Responsable(s)
Kühne Nicolas (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Tétreault Sylvie (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Vaucher Paul (Haute Ecole de Santé, Fribourg)
Ducommun Daniel (Institut et Haute Ecole de la Santé La Source)
Meyer Sylvie (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Collaboration de
Aviolat Lorraine (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Bellagamba David (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Minisini Lucas (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Corpataux Justine (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)

Description

Au vu des changements épidémiologiques en cours et de la pénurie persistante de personnel de santé, les personnes proches aidantes (PPA) seront appelées à accentuer leur implication auprès des personnes qui ont des besoins spéciaux. Pour éviter qu’elles ne s’épuisent, le soutien offert aux PPA doit être consolidé. Dans ce but, un programme novateur intitulé Proches-Aidant·e·s : un Service des Étudiant·e·s en Santé (PAuSES) sera développé, expérimenté et évalué, dans trois écoles de la HES-SO. Il prévoit que des étudiant·e·s puissent offrir des prestations aux PPA, dans le cadre de leur formation. Il se déroulera en trois étapes : (1) identification des composantes du programme avec les partenaires ; (2) développement du programme et ; (3) étude de faisabilité. Au terme du projet, PAuSES permettra aux étudiant·e·s d‘être plus efficients et de mieux comprendre la situation des PPA. Pour leur part, les PPA devraient pouvoir bénéficier d’un meilleur équilibre occupationnel.

Publication(s) liée(s)

Retour en haut