Aller au contenu principal

Peut-on apprendre la cognition sociale? Une étude sur l'intervention ergothérapeutique auprès de jeunes enfants atteints de troubles du spectre de l'autisme (7143)

Etat
Terminée
Début / Fin
01.11.2010 - 30.09.2012
Domaine(s) d'expertise
Enfance, adolescence, jeunesse
Méthodes d'intervention en ergothérapie
Méthodes et techniques d'intervention en travail social
Situations de handicaps, incapacités
Troubles neurocomportementaux et neurodéveloppementaux, autisme
Sources de financement
Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS), Instrument d'encouragement pour la recherche orientée vers la pratique des hautes écoles spécialisées et hautes écoles pédagogiques (DORE)
Responsable(s)
Thommen Coletti Evelyne (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Rossini-Drecq Emmanuelle
Collaboration de
Rudelli Nicola (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)

Description

Notre recherche a pour objectif d'étudier comment les compétences liées à la cognition sociale évoluent dans le cadre des interventions éducatives mises en place par les éducateurs-trices et les enseignant-e-s spécialisé-e-s.

Les recherches classiques sur l'effet des prises en charge concernant les symptômes de l'autisme portent généralement sur des interventions ciblées, mises au point pour la recherche, dont on mesure l'efficacité. Nous nous proposons de suivre l'évolution des enfants sur une année et demie à propos de leurs compétences en cognition sociale et de leurs fonctions exécutives. Il s'agit d'une recherche appliquée qui se développe en interaction avec les pratiques des professionnel-le-s de l'intervention éducative.

L'originalité de notre approche réside dans l'analyse de l'évolution de la cognition sociale dans le contexte des interventions conçues par les éducateurs-trices et les enseignant-e-s. Elle permet d'améliorer la validité écologique relative aux données recueillies. Les enfants de la recherche participent à une intervention éducative spécialisée qui comprend une part d'enseignement sur les cognitions sociales : reconnaissance d'émotion, interprétation d'histoires avec un contenu social.

Publication(s) liée(s)

Retour en haut