Aller au contenu principal

Promotion de la santé au travail : quelle place pour l'allaitement ? (7221)

Etat
En cours (Direction)
Début / Fin
01.09.2015 - 28.02.2018
Domaine(s) d'expertise
Enfance, adolescence, jeunesse
Famille
Politiques sociales, action publique, état social
Santé
Sociologie, anthropologie
Sources de financement
Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS), division Sciences humaines et sociales (division I)
Responsable(s)
Spencer Brenda (Institut Universitaire de médecine sociale et préventive, Université de Lausanne)
Floris Lucia (Haute Ecole de Santé Vaud - HESAV)
Danuser Brigitta (Institut universitaire romand de Santé au travail)
Modak Marianne (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)

Description

En Suisse, en dépit des lois de protection de la maternité existantes, une grande majorité des femmes arrêtent ou diminuent l’allaitement dès la reprise du travail après l’accouchement. Pourtant, l’allaitement s’inscrit dans une perspective de promotion de la santé et devrait être soutenu et protégé par les pouvoirs publics. Une série d'entretiens sera menée dans le canton de Genève avec l'ensemble des acteurs concernés par la problématique au niveau de la famille (mères, pères), des entreprises et des politiques publiques. La documentation issue des différentes autorités et organisations sera également analysée. Cette approche écologique permet de prendre en compte à la fois l’influence des facteurs individuels et culturels ainsi que le contexte socio-économique, législatif et politique. Nous avons privilégié comme cadre conceptuel l'Outil de Catégorisation des Résultats (l'OCR), un modèle réalisé par Promotion Santé Suisse et les Instituts de médecine sociale et préventive situés à Lausanne et à Berne.

Retour en haut