Aller au contenu principal

SELODY – Sensory Loss in the Dyadic Context (PS 81373)

Etat
En cours (Direction)
Début / Fin
01.09.2019 - 01.09.2020
Domaine(s) d'expertise
Méthodes d'intervention en ergothérapie
Santé
Situations de handicaps, incapacités
Théories et modèles en ergothérapie
Sources de financement
UCBA, Union centrale suisse pour le bien des aveugles
Responsable(s)
Kühne Nicolas (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Charvoz Linda (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Fournier Jennifer (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Masse Manon (HETS Genève)
Tessari Veyre Aline (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Collaboration de
Bertrand Romain (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)

Description

L’étude SELODY (Sensory Loss in the Dyadic Context) est un projet de recherche, mené par l'Université de Zurich et l'Union centrale suisse pour le bien des aveugles (UCBA), qui s’intéresse à l’influence des déficiences visuelles et/ou de la surdicécité sur les relations de couple. L'équipe de recherche de la HETS&Sa | EESP et de la HETS Genève est mandatée pour réaliser le volet francophone de ce projet.

Plusieurs travaux de recherche ont pu mettre en évidence qu’une problématique de santé qui affecte un individu a également une influence sur le ou la partenaire de vie. Le couple est impliqué dans l’ajustement face au trouble dans une idée de coping dyadique. Chaque partenaire doit s’ajuster à la fois en tant qu’individu et en tant que couple. Les ressources dont dispose chacun peuvent participer à la gestion commune de la vie quotidienne afin de permettre au couple de maintenir la qualité de sa relation.

Nous ne disposons à ce jour que de peu de connaissances sur le coping dyadique des couples quand un partenaire présente un trouble visuel ou une surdicécité. L’étude SELODY s’inscrit dans ce questionnement. Elle vise en particulier à saisir comment les couples concernés par une déficience visuelle ou une surdicécité expérimentent leur vie de couple. Elle vise également à déterminer les facteurs qui entrent en jeu à long terme dans la satisfaction conjugale et le maintien de la relation de couple.

Retour en haut