Aller au contenu principal

A qui appartiennent nos corps ? Féminisme et luttes intersexes

Qu’est-ce que l’intersexualité et comment les personnes intersexes sont-elles traitées en Occident? Entre les années 50 et 90, lorsqu’un·e enfant naissait intersexe, c’est-à-dire avec des organes génitaux définis médicalement comme "ambigus" (le terme impliquant que le sexe est flou et non qu’il s’agit d’une simple variation anatomique), l’état d’urgence était déclaré. La santé de l’enfant nouveau-né·e n’étant presque jamais en danger, l’urgence était moins médicale que sociale, celle de déterminer le plus rapidement possible le "vrai" sexe de l’enfant: était-ce un garçon ou une fille? Depuis une dizaine d’années, le temps de réaction s’est rallongé, mais l’impératif culturel de déterminer une fois pour toutes de quel sexe est l’enfant demeure et l’équipe médicale ne parle toujours pas d’intersexualité aux parents.

Auteur-e-s
Gosselin Lucie
Guillot Vincent
Kraus Cynthia
Perrin Céline
Rey Séverine
Références

Kraus, C., Perrin, C., Rey, S., Gosselin, L. & Guillot, V. (Eds) (2008). A qui appartiennent nos corps ? Féminisme et luttes intersexes. Nouvelles Questions Féministes, 27(1).

Liens
Retour en haut