Aller au contenu principal

Accidents du travail : la régularité de l'improbable

De toutes les atteintes à la santé dues au travail, celles qui résultent d’un accident sont sans nul doute le mieux (re)connues et le phénomène peut paraître maîtrisé. Cette évidence repose toutefois sur de multiples implicites. D’une part, la qualification de certaines atteintes à la santé comme « accidents du travail » occulte le fait qu’elles sont une dimension à part entière de l’activité productive et rend invisibles d’autres atteintes à la santé dues au travail. D’autre part, ces atteintes à la santé sont structurées par des rapports sociaux (de genre et de domination). Enfin, la prise en charge du coût des accidents du travail soulève des enjeux économiques multiples. Dans ce contexte, la réparation des accidents se focalise sur des questions qui participent à masquer les rapports sociaux à l’origine des accidents du travail.

Auteur-e-s
Probst Isabelle
Tabin Jean-Pierre
Waardenburg George
Références

Tabin, J.-P., Probst, I., & Waardenburg, G. (2008). Accidents du travail : la régularité de l'improbable. ¿ Interrogations ?, 6, 131-149.

Liens
Recherche(s) liée(s)
Retour en haut