Aller au contenu principal

Aide à une personne âgée à domicile : le marché privé se développe

La plupart des personnes âgées atteintes dans leur santé physique et mentale vivent chez elles grâce à l’aide de leurs proches et de services de soins à domicile. C’est le constat que formulent Marion Repetti, Annick Anchisi et Elisabeth Hirsch dans cet article paru dans le périodique Soins Infirmiers. Les familles sont activement impliquées dans la majorité des situations des personnes âgées bénéficiant de prestations des services de soins et d’aide à domicile. Les politiques d’encouragement au maintien à domicile reposent en effet en effet sur l’idée que les familles, majoritairement les femmes, sont responsables de l’aide et des soins accordés à leur parenté âgée.

Parallèlement à l’aide venant de la famille, de plus en plus d’entreprises privées offrent des services dans ce domaine. Cette évolution s’explique par l’augmentation des besoins en matière d’aide à domicile et par la raréfaction des ressources. Un marché « gris » se développe, notamment en raison de l’absence de politique globale dans ce domaine. Ces nouveaux marchés sont composés d’entreprises privées et d’employé-e-s à domicile dont les situations sociales et légales sont peu transparentes. Marion Repetti, Annick Anchisi et Elisabeth Hirsch relèvent ainsi la qualité variable et l’accessibilité relative des services proposés. Certains sont partenaires du dispositif sanitaire, d’autres révèlent des situations de travail rémunéré qui contreviennent aux règles d’un État de droit et devraient questionner les professionnel-e-s comme les citoyen-ne-s.

En encadré, les auteures évoquent la problématique de la migration pendulaire des « domestiques de l’aide » en Suisse romande qui mériterait d’être étudiée.

Résumé : Anne-Line Schminke

Auteur-e-s
Anchisi Annick
Hirsch Durrett Elisabeth
Repetti Marion
Références

Repetti, M., Anchisi, A. & Hirsch, E. (2011). Aide à une personne âgée à domicile : le marché privé se développe. Soins infirmiers, 8, 56-57.

Retour en haut