Aller au contenu principal

Chômage : les femmes et les jeunes d'abord !

La nouvelle révision de la loi sur l’assurance-chômage (LACI) est actuellement débattue au parlement. Cet article démontre comment cette révision, en prolongeant le délai d’attente et en diminuant les prestations de chômage, au lieu de réduire les exclusions renforce les inégalités, notamment pour les femmes et les jeunes déjà précarisés.

Les femmes sont régulièrement exclues du droit aux cotisations car elles ne remplissent pas toutes les conditions requises pour y avoir droit, exerçant souvent des emplois précaires et « atypiques ». On constate que elles-ci sont surreprésentées parmi les personnes sans emploi qui ne touchent pas l’assurance – chômage. D’autre part, le travail domestique n’est que très peu pris en compte par l’assurance.

L’autre catégorie directement visée par la réduction des prestations est celle des jeunes, déjà particulièrement touchés par le chômage : en réduisant la durée d’indemnisation des moins de 30 ans, les législateurs veulent induire dans le système d’assurance une discrimination en fonction de l’âge. De plus, la révision prévoit d’élargir la notion de travail convenable, contraignant les jeunes à accepter n’importe quel travail, hors de leur domaine de formation et d’expérience, annonçant une dégradation des conditions de travail. Enfin, la réduction des prestations des personnes en fin de d’études dévalorise la formation, pourtant régulièrement citée comme une solution au chômage.

Résumé : Sarah Kiani

Auteur-e-s
Togni Carola
Références

Togni, C. (2010). Chômage : les femmes et les jeunes d'abord ! Reiso : information sociale indépendante, mis en ligne 4 janvier.

Liens
Retour en haut