Aller au contenu principal

Cinéma et éducation

Dans cet article, Isabelle Csupor et Michel Vuille présentent de manière approfondie le rapport qu’ont entre eux les jeunes (filles/garçons) à l’école et hors de l’école, et les acteurs en présence dans la relation pédagogique maître/élève à l’échelon du collège.

Isabelle Csupor et Michel Vuille ont réalisé une étude exploratoire, fondée sur les films De bruit et de fureur (Jean-Claude Brisseau, 1984), L’Esquive (Abdellatif Kechiche, 2004), Entre les murs (Laurent Cantet, 2008) et Regarde-moi (Audrey Estrougo, 2008). Ces films explorent en effet divers aspects de la vie de jeunes filles et de jeunes gens dans des cités sensibles où ces jeunes constituent la « nouvelle question sociale » (Castel, 2003 ; 2007) et sont l’objet de toutes sortes de discriminations. Sur cette base empirique, Isabelle Csupor et Michel Vuille questionnent la construction de l’identité des filles et celle des garçons.

Les auteur-e-s appellent à conduire une étude beaucoup plus vaste (historique et pluridisciplinaire) pour mieux comprendre les divers processus d’émancipation des femmes au cours des deux derniers siècles, en particulier les prises de conscience émancipatrices associées à la diffusion d’œuvres philosophiques, littéraires et cinématographiques.

Résumé : Anne-Line Schminke

Auteur-e-s
Csupor Isabelle
Vuille Michel
Références

Csupor, I. & Vuille, M. (2013). Cinéma et éducation. In C. Morin-Messabel (Dir.), Filles /garçons : questions de genre, de la formation à l'enseignement (pp. 445-464). Lyon : Presses universitaires de Lyon.

Retour en haut