Aller au contenu principal

Comment l'AEMO vient aux familles : intégration des familles ou enrôlement des professionel-le-s?

Après avoir mis en contexte le dispositif d’action éducative en milieu ouvert (AEMO) récemment mis en place à Genève, Pascal Eric Gaberel et Eric Paulus décrivent les profils et problématiques des familles concernées par l’AEMO. Les auteurs évoquent les situations contradictoires dans lesquels se trouvent les professionnel-le-s intervenant dans le dispositif (juges, assistant-e-s sociaux et sociales, intervenant-e-s en milieu ouvert).

Pascal Eric Gaberel et Eric Paulus relèvent qu’une grande partie de ces contradictions et de ces paradoxes disparaissent ou même donnent sens à l’ensemble si l’on part de l’hypothèse que ce qui est observé n’est pas une simple action de l’Etat incitateur envers les familles, mais la mobilisation d’un réseau sociotechnique complexe. Les auteurs montrent en effet que l’AEMO n’est pas un simple dispositif supplétif, mais une des composantes d’un réseau sociotechnique complexe enrôlant successivement un grand nombre d’acteurs et d’actrices (humain-e-s ou non-humains) du droit, de la science, de la politique ou de l’économie. L’envisager de cette manière permet de résoudre un certain nombre de contradictions et de paradoxes apparents et de comprendre comment se réalise l’intégration de familles en grande difficulté.

Les auteurs concluent sur l’utilité des réseaux sociotechniques initiés par les familles et dirigés vers elles. Ces réseaux sociotechniques véhiculent et redéfinissent les références à la famille, à la parentalité et au bien de l’enfant.

Résumé : Anne-Line Schminke

Auteur-e-s
Gaberel Pascal Eric
Paulus Eric
Références

Gaberel, P.-E. & Paulus, E. (2013). Comment l'AEMO vient aux familles : intégration des familles ou enrôlement des professionel-le-s ? Revue [petite] enfance, 110, 43-50.

Recherche(s) liée(s)
Retour en haut