Aller au contenu principal

Creuser des évidences toutes naturalisées. Entretien avec Paola Tabet

Dans cet entretien, Hélène Martin et Séverine Rey interrogent Paola Tabet sur son parcours intellectuel et personnel. L’anthropologue y explique sa confrontation personnelle avec la division sexuelle du travail, dans une communauté hippie qu’elle croyait à l’abri de ce type de fonctionnement. Elle raconte sa rencontre avec des féministes telles que Nicole Echard ou Colette Guillemin et leurs apports pour ses travaux. Au fil de l’entretien, on découvre comment elle s’est intéressée à l’analyse de la division du travail à travers les outils, puis à la reproduction et au racisme. Paola Tabet partage avec ses interlocutrices, ses réflexions l’ayant amenée à considérer le mariage comme un échange économico-sexuel faisant partie d’un continuum sur lequel se trouve également la prostitution. En conclusion, elle livre son analyse de différentes formes de résistance individuelle face à la domination masculine qui a lieu dans le mariage.

Résumé : Noémie Pulzer

Auteur-e-s
Martin Hélène
Rey Séverine
Références

Martin, H. & Rey, S. (2008). Creuser des évidences toutes naturalisées. Entretien avec Paola Tabet. Nouvelles Questions Féministes, 27(3), 127-137. doi: 10.3917/nqf.273.0127

Liens
Retour en haut