Aller au contenu principal

Cross-Fertilizing Children’s Rights and the Capability Approach. The Example of the Right to Be Heard in Organized Leisure

Dans ce chapitre, Daniel Stoecklin et Jean-Michel Bonvin explorent de nouvelles manières de conceptualiser la citoyenneté et la participation des enfants, à travers l’approche par les capabilités. Se basant sur une recherche qualitative menée en Suisse et en France dans le domaine des loisirs organisés, ils identifient plusieurs conditions (économiques, politiques, organisationnelles et personnelles) qui permettent de traduire le droit des enfants à être entendus (art. 12 UNCRC) en une participation effective. Ils définissent deux idéaux-types : la participation bottom-up et la participation top-down, et soulignent le caractère séquentiel de la participation, qui est à considérer comme un processus. Utilisant un outil original, « le système de l’acteur », ils montrent pourquoi la réflexivité des enfants est un facteur de conversion important. Ce modèle est utile pour saisir et analyser la récursivité de l’expérience. Les résultats alimentent le modèle théorique utilisé dans l’approche par les capabilités ainsi que dans la sociologie de l’action. Ils enrichissent également la théorie de la participation des enfants.

Auteur-e-s
Bonvin Jean-Michel
Stöcklin Daniel
Références

Stoecklin, D., & Bonvin, J.-M. (2014). Cross-Fertilizing Children’s Rights and the Capability Approach. The Example of the Right to Be Heard in Organized Leisure. In D. Stoecklin & J.-M. Bonvin (Eds.), Children’s Rights and the Capability Approach. Challenges and Prospects (pp. 131-152). Dordrecht : Springer.

Retour en haut