Aller au contenu principal

Die Soziale Arbeit in der Romandie

Cette contribution tente de répondre à la question de savoir comment le travail social est compris et pratiqué en Suisse romande et quelles sont les différences les plus importantes avec la Suisse allemande. En effet, le travail social en Suisse est divers et hétérogène : chaque région, chaque domaine a sa propre réalité. Dans cet article, Véréna Keller considère quatre questions : la sécurité sociale, la politique sociale, la théorie du travail social et l’action.

L’auteure relève que les conditions-cadres (légales et normatives) du travail social en Suisse sont marquées par l’individualisation, la responsabilité individuelle et la légitimité décroissante du pouvoir de l’état. Ces convergences permettent le débat et des actions dépassant les frontières linguistiques. Véréna Keller ajoute que les thèmes des droits humains et de la justice sociale ont également une tradition forte et unifiante d’un côté comme de l’autre des frontières linguistiques. L’article se termine sur l’idée que le travail social pourrait mieux s’affirmer et se développer en Suisse par l’échange entre régions, dans l’intérêt de la population et du personnel du travail social.

Résumé : Anne-Line Schminke.

Auteur-e-s
Keller Véréna
Références

Keller, V. (2008). Die Soziale Arbeit in der Romandie. SozialAktuell, 4, 12-15.

Retour en haut