Aller au contenu principal

Die Verwaltung der Armut im 20. Jahrhundert

Cet article démontre comment la compréhension de la pauvreté a évolué tout au long du 20ème siècle. Les époques qui se succèdent répondent en effet de manière différente aux questions suivantes : pourquoi les gens sont-ils pauvres, est-ce le résultat de fautes personnelles ou de causes structurelles ? Les pauvres sont-ils responsables de leur situation ? Doit-on les aider ? Qui doit le faire, la famille, l’Etat ?

Quatre périodes-clés, qui sont autant de conceptions de la pauvreté, sont distinguées. Dans la première période qui est celle de la fin du 19ème siècle, domine une conception morale de la pauvreté. Ensuite, c’est une grille de lecture économique, puis psychologique qui prédomine. Enfin, une quatrième période qui correspond aux années 1990 élabore un système d’explication basé sur la notion d’exclusion.

Les interrogations qui entourent la problématique de la solidarité, à savoir qui mérite l’aide, qui doit la donner et comment, restent controversées. Cet article, basé sur une étude concernant les cantons de Vaud et de Neuchâtel financée par le Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS), tente de donner quelques pistes de réflexions sous forme d’un rappel historique des différents traitements de la pauvreté, de la fin du 19ème siècle jusqu’à l’aide sociale contemporaine.

Résumé : Sarah Kiani

Auteur-e-s
Keller Véréna
Tabin Jean-Pierre
Frauenfelder Arnaud
Togni Carola
Références

Keller, V., Tabin, J.-P., Frauenfelder, A. & Togni, C. (2008). Die Verwaltung der Armut im 20. Jahrhundert. Denknetz Jahrbuch 2008, 184-190.

Liens
Recherche(s) liée(s)
Retour en haut