Aller au contenu principal

En Suisse, faux emplois pour vrais chômeurs

Les syndicats et le patronat s’apprêtent à renégocier, à la fin 2013, la convention d’assurance-chômage française. Ils devront trouver comment remédier au déficit de l’Unedic, alors qu’il n’y a jamais eu autant de sans-emploi dans le pays. Pendant ce temps, la Suisse, elle, pousse jusqu’à son terme la logique d’activation, c’est-à-dire la politique visant à remettre au travail ceux que l’on soupçonne toujours de fainéantise.

Auteur-e-s
Kuehni Morgane
Références

Kuehni, M. (2013). En Suisse, faux emplois pour vrais chômeurs. Le Monde diplomatique, juillet, p. 9.

Liens
Retour en haut