Aller au contenu principal

Entspricht die Europäische Beschäftigungsstrategie dem Ansatz der Verwirklichungschancen ?

Les politiques de l’emploi des Etats européens passent par un processus de transformation visant à activer les performances des bénéficiaires de prestation d’aide à l’emploi, dans une logique individualisante qui tend à demander des contre-prestations au cas par cas. Par ailleurs, les gouvernements se décentralisent, laissant ainsi une marge de manœuvre grandissante aux acteurs locaux.

Cet article propose une analyse de la Stratégie européenne pour l’emploi au sein de ce processus de transformation, à l’aide d’une approche alternative, l’approche par les capabilités d’Amartya Sen. Trois dimensions sont prises en compte : les ressources à disposition des individus, les possibilités véritables qu’ils ont de vivre la vie qu’ils ont choisie ainsi que la vie qu’ils mènent réellement. A l’aide des notions de « capability for Work », c’est-à-dire de possibilité pour une personne d’effectuer un travail qui a du sens pour elle et de « capability for voice », c’est-à-dire dans quelle mesure elle peut participer au processus démocratique, l’article propose une étude préliminaire de la Stratégie européennes pour l’emploi.

Bien que l’Europe diffère des Etats-Unis dans sa politique sociale, ayant le souci de la cohésion et du dialogue, elle pourrait aller plus loin en adoptant l’approche par les capabilités, se détachant d’un modèle qui se concentre sur le taux d’emploi au détriment de leur qualité et en abandonnant ses logiques de contrôles par les acteurs locaux.

 

Résumé : Sarah Kiani.

Auteur-e-s
Bonvin Jean-Michel
Références

Bonvin, J.-M. (2007). Entspricht die Europäische Beschäftigungsstrategie dem Ansatz der Verwirklichungchancen ? In U. Filipic (Ed.), Arbeitsmarktpolitik in Europa (pp. 11-25). Wien: Arbeitkammer.

Retour en haut