Aller au contenu principal

Ergothérapie : profession pivot d'un réseau de compétences pour la qualité de vie et de bien-être du client

L'ergothérapie procède d'une vision holistique de l'individu, considérant que celui-ci doit être appréhendé comme un système à plusieurs niveaux tant physique que psychique, un être organique évoluant dans un contexte social déterminé. Ainsi, cet article de la série « Expériences en ergothérapie » propose de mettre le-la client-e au centre du débat, tout comme dans la pratique du thérapeute, en prenant en compte l'autodétermination de la personne.

L'approche globale de l'individu pose la question de la place de la ou du thérapeute et de sa fonction dans son interaction avec le-la client-e en incitant ce-tte dernier-ère à ne pas se contenter d'agir pour lui-elle mais bien d'agir avec lui-elle. Pour favoriser le bien-être, l'ergothérapeute est invité-e à prendre en compte les capacités d'adaptation de la personne plutôt que de traiter ses déficiences.

L'activité utilisée à des fins thérapeutiques afin de parvenir au bien-être est au cÅ“ur du travail de l'ergothérapeute. Celle ou celui-ci doit agir d'une part sur l'axe environnemental autant que sur celui de la personne en intégrant des paradigmes tels que le lieu de vie, la famille, le réseau social ou médical. Cette contribution d'Isabel et Pierre Margot-Cattin vise à renforcer la pratique de l'ergothérapeute comme pratique de qualité afin de promouvoir un standard élevé dans cette profession.

Résumé : Sarah Kiani.

Auteur-e-s
Margot Cattin Isabel
Margot-Cattin Pierre
Références

Margot-Cattin, I., & Margot-Cattin, P. (2005). Ergothérapie : profession pivot d'un réseau de compétences pour la qualité de vie et de bien-être du client. In M.-H Izard & R. Nespoulos (Eds.), Expériences en ergothérapie, 18ème série (pp. 143-147). Montpellier: Sauramps médical.

Retour en haut