Aller au contenu principal

Exemple d'un processus participatif lors de l'élaboration d'un nouveau plan d'études de niveau bachelor en animation socioculturelle

Ce texte propose une analyse du processus de mise en place d’un nouveau plan d’études pour la formation en animation socioculturelle dans le cadre de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale (HES – SO). La formation en travail social a connu de nombreuses évolutions ces dernières années, notamment le passage au niveau HES en 2002 et au Bachelor en 2006, ainsi que le regroupement des différentes filières en une seule, le travail social.

Ce nouveau bachelor met la priorité sur la professionnalité, la compréhension de l’intervention en travail social et la reconnaissance du potentiel du bénéficiaire. L’articulation entre le savoir et l’agir est également centrale afin de construire l’identité professionnelle de l’étudiant. Le contenu de la formation est centré sur les compétences demandées par la profession : la préparation aux conséquences de la mondialisation, la construction de projets locaux, la mise en œuvre de méthodes de développement participatif et le renforcement de la cohésion sociale. Pour cela, l’étudiant doit développer sa posture critique, être capable d’analyser les rapports de force et les enjeux socio-politiques.

Dans un climat centré sur le profit et l’individualisme, l’animation socioculturelle doit maintenir ses fondements éthiques et offrir des alternatives tout en prenant en compte les reconstructions de modèles sociétaux afin d’instaurer de nouvelles politiques. L’enjeu est maintenant de maintenir les spécificités des métiers et des identités professionnelles en restant proche des évolutions des pratiques sociales.

Résumé : Sarah Kiani.

Auteur-e-s
Della Croce Claudia
Libois Joëlle
Pinho Jorge
Références

Della Croce, C., Libois, J., & Pinho, J. (2008). Exemple d'un processus participatif lors de l'élaboration d'un nouveau plan d'études de niveau bachelor en animation socioculturelle. In M. Christen Jakob & J. Reichmuth (Eds.), Community Development : Local and Global Challenges (pp. 113-119). Lucerne: Interact Verlag.

Retour en haut