Aller au contenu principal

Familles singulières, accueil collectif

La réception de la diversité des situations familiales par les crèches-garderies

Le rôle des crèches-garderies est passé de celui de substitution à l’éducation familiale à celui de complémentarité socio-éducative. Le discours social juge pourtant banale la réalité vécue par les équipes de placement, démontrant une grande méconnaissance des dynamiques à l’œuvre.

Cette recherche de terrain menée à Lausanne, analyse les relations qu’entretiennent les parents avec les institutions de la petite enfance et tente d’organiser et de recenser les demandes des parents. Elle se concentre principalement sur les équipes éducatives et leurs appréciations de ces demandes, dans le contexte de pénurie des places en crèche qui prévaut. Elle part de deux hypothèses : premièrement, le fait que les parents assignent une grande importance au lieu d’accueil de leur enfant, considérant les éducatrices comme des interlocutrices et deuxièmement, le fait que les professionnelles disposent de compétences et d’un certain degré de liberté pour recevoir et évaluer les demandes.

La crèche-garderie, véritable microcosme social est un lieu de diversité des familles et les professionnelles doivent s’y adapter sans entrer dans un particularisme. Elles doivent donner de l’importance à la qualité de l’accueil sans tomber dans la recherche de la performance à tout prix, qui nuirait à leur mission socio-éducative.

Auteur-e-s
Meyer Gil
Spack Annelyse
Perrenoud David
Dumont Patricia
Références

Meyer, G., Spack, A., Perrenoud, D. & Dumont, P. (2009). Familles singulières, accueil collectif. La réception de la diversité des situations familiales par les crèches-garderies. Lausanne : Editions EESP

ISBN
978-2-88284-054-7
Pages
248
Format
140 x 215 mm
Prix (CHF)
35.00
Prix (EUR)
23.00
Recherche(s) liée(s)
Retour en haut