Aller au contenu principal

Identités et conflits en Méditerranée : un jeu de miroirs au détriment des femmes ?

Ce numéro de « Nouvelles Questions Féministes » axé sur les féminismes autour de la Méditerranée, part de l’idée qu’une comparaison entre les pays du bassin méditerranéen est possible, tant en raison des multiples liens culturels et politiques, de leur entité géographique, que du procédé très vivace dans cette région de construction de l’Autre et de soi par distinction et hiérarchisation réciproque. Ce numéro postule que ce processus de distinction entre l’Autre et soi s’exprime également dans les revendications féministes.

À travers une série de textes d’auteures méditerranéennes, ce numéro aborde les situations de conflits et comment les rapports sociaux de sexe s’en trouvent modifiés ainsi que de quelle manière, dans l’imbrication de différents systèmes de domination, les combats se hiérarchisent. Les femmes, instrumentalisées dans les périodes de conflits sont au centre d’un discours sur l’organisation sociale opposant l’image des femmes d’ailleurs et celles de chez soi, discours tourné tant vers l’extérieur que vers l’intérieur afin de convaincre « ses » femmes que leur situation n’est pas problématique, masquant par là même leur propre système d’oppression. Ce numéro aborde la mise en œuvre de mesures visant l’égalité des femmes et des hommes et leur inscription dans un débat idéologique où il s’agit de préserver une forme d’identité culturelle.

Résumé : Sarah Kiani

Auteur-e-s
Bäschlin Elisabeth
Martin Hélène
Rey Séverine
Références

Rey, S., Martin, H. & Bäschlin, E. (2008). Identités et conflits en Méditerranée : un jeu de miroirs au détriment des femmes ? Nouvelles Questions Féministes,27(3), 4-12. doi:10.3917/nqf.273.0004

Liens
Retour en haut