Aller au contenu principal

La normalité en société capacitiste

Cet article propose une réflexion sur la production de la normalité à partir du traitement social de l’invalidité en Suisse. Sur la base d’une analyse du discours des organisateurs de programmes de réadaptation financés par l’assurance invalidité suisse (AI), il met au jour d’une part les normes que les technologies de réadaptation contribuent à instituer et d’autre part le travail effectué sur la subjectivité des destinataires. Le coaching des agent·e·s de l’AI, qui vise la reconstruction de l’aptitude à l’emploi, impose en effet d’intérioriser une posture spécifique : connaître sa place, l’accepter, l’investir. L’action de réadaptation dessine ainsi l’idéal capacitiste au regard duquel la validité des individus est évaluée.

Auteur-s
Piecek-Riondel Monika
Tabin Jean-Pierre
Perrin Céline
Probst Isabelle
Références

Piecek, M., Tabin, J.-P., Perrin, C. & Probst, I. (2017). La normalité en société capacitiste. SociologieS [en ligne], mis en ligne le 13 novembre.

Liens
Retour en haut