Aller au contenu principal

La pauvreté en Suisse

Ce chapitre sur la pauvreté en Suisse fait partie de l’ouvrage « Regards croisés sur la pauvreté ». Cette publication présente, en les complétant, les communications prononcées à l’occasion d’un colloque organisé en 2010 lors de l’Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Pour commencer, Jean-Pierre Tabin reprend les affirmations du site de Présence Suisse au sujet de la pauvreté. Le site décrit un seuil de pauvreté, nomme des catégories, mentionne des différences de distribution géographique et relève l’existence de working poors. À partir de ces affirmations, l’auteur raisonne sur les différentes approches possibles pour documenter scientifiquement la pauvreté.

Jean-Pierre Tabin suggère, en guise de conclusion, de s’interroger autrement sur la pauvreté, pour se concentrer non pas sur ce qu’elle est, mais sur ce que le discours à son propos dit de la société. Il ajoute que l’analyse de la production de la catégorie informe sur les hiérarchies et la domination sociale, sur les normes et les valeurs sociales, bref sur la société en elle-même. La réponse sociale à la question de la pauvreté est plus intéressante que la mesure de la pauvreté en elle-même, parce qu’elle donne à voir comment la société dans son ensemble se pense.

Résumé : Anne-Line Schminke

Auteur-e-s
Tabin Jean-Pierre
Références

Tabin, J.-P. (2012). La pauvreté en Suisse. In J.-P. Tabin & F.-X. Merrien (Eds), Regards croisés sur la pauvreté (pp. 33-44). Lausanne : Editions EESP.

Retour en haut