Aller au contenu principal

La pratique centrée sur le client dans la perspective du Modèle canadien du rendement occupationnel

L’ergothérapie en Suisse se trouve à un tournant, celui de la pratique centrée sur le client.

Le modèle du rendement occupationnel définit un processus d’intervention en plusieurs étapes qui permet d’intégrer la Mesure canadienne du rendement occupationnel (MCRO), proposant des lignes directrices pour une pratique centrée sur le client et l’occupation. Ces modifications s’inscrivent dans une perspective paradigmatique, dans une vision plus systématique des modèles d’intervention et une plus grande responsabilisation du client. Dans cette optique, le thérapeute devient un guide et le bénéficiaire se responsabilise face à son processus d’amélioration, favorisant une relation de partenariat. La pratique se centre ainsi sur les ressources de la personne et pas uniquement sur ses problèmes. La MCRO schématise différentes dimensions liées à la personne, aux domaines de l’occupation, aux éléments de l’environnement et définit différents niveaux de rendement occupationnel. Elle est utilisée pour établir les problèmes de rendement occupationnel puis pour déterminer les approches théoriques pertinentes pour la situation.

L’introduction de la pratique centrée sur le client et de la MCRO crée une meilleure participation du client et les études tendent à montrer une efficacité accrue grâce à ces approches. Cependant, il ne faut pas perdre de vue le risque, en centrant la pratique sur le client, de renforcer la responsabilité individuelle au détriment de la collective.

Résumé : Sarah Kiani

Auteur-e-s
Kaiser Marie-Laure
Références

Kaiser, M.-L. (2005). La pratique centrée sur le client dans la perspective du Modèle canadien du rendement occupationnel. Ergothérapie : journal de l'ASE, 10, 12-15.

Retour en haut