Aller au contenu principal

La recherche en travail social

La mise en place des HES a renforcé le développement dans le domaine de la recherche, notamment en ce qui concerne le travail social, en insistant sur la recherche « appliquée » en opposition à celle dite « fondamentale », pratiquée par les universités. Cet article a pour but de dresser un premier bilan de l'état des lieux de la recherche dans le domaine du travail social.

Les disciplines scientifiques sont des constructions sociales qui passent par un processus déterminé afin de se faire reconnaître, comme cela a été le cas pour des sciences humaines. Le travail social n'est pas encore reconnu comme une discipline scientifique, bien qu'il soit rentré dans un tel processus, comme le montrent notamment les études qui ont été menées dans le domaine du travail social, financées par le FNS. Dans cette optique de recherche appliquée le terrain acquiert toute son importance, bien qu'il soit souvent réticent à se prêter aux analyses. Le personnel du travail social est souvent peu enclin à toute généralisation de ses pratiques. Les travailleur-se-s sociaux-ales utilisant des méthodes basées sur diverses sciences humaines jugent réductrice toute approche clairement disciplinaire. Ils sont d'autre part généralement peu enclins à une remise en cause de l'efficacité de leurs pratiques.

Les connaissances sur les métiers du social se développent comme si ceux-ci n'avaient pas de savoir propre. Un programme de recherche devrait pourtant se mettre en place en considérant le travail social comme métier et comme science.

Résumé : Sarah Kiani.

Auteur-e-s
Tabin Jean-Pierre
Références

Tabin, J.-P. (2006). La recherche en travail social. Revue suisse de travail social, 1, 47-57.

Retour en haut