Aller au contenu principal

La régulation de la violence des supporters en Suisse

Depuis une quarantaine d'année, de nombreuses recherches ont été publiées dans le domaine des violences sportives et périsportives et un grand nombre de publications essentielles, principalement britanniques, a vu le jour. Ces travaux ont permis de dégager une périodisation du phénomène en étapes distinctes et ont abouti à un changement du référentiel dans la compréhension de la violence sportive. Les différents débats et travaux autour de cette question ont permis d'élaborer en Suisse une loi anti-hooligan. A travers la sociogenèse de l'élaboration et de la mise en oeuvre d'une loi, spécifiquement destinée à lutter contre le supportérisme violent, l'article démontre comment se déclinent les référentiels qui ont orienté cette lutte. Ainsi, cette loi ne prévoit aucune mesure de prévention ni d'incitation à des mesures de prévention des comportements racistes et violents. Les images de la situation et les moyens à mettre en oeuvre pour remédier à cette violence n'ont pas fait débat et ces accords ont sans doute été unifiés par trois ciments : les préoccupations économiques et sécuritaires alimentées à un référentiel du risque sportif qui impose l'idée que le sport est désormais victime de violence, une pensée qui persiste à reproduire le mythe du sport comme vecteur de « bonnes valeurs » et une diffusion des savoirs de la sociologie du sport qui a une certaine prudence lorsqu'il s'agit d'affirmer le caractère non négociable des violences sportives.

Résumé : Sarah Kiani

Auteur-e-s
Jaccoud Christophe
Malatesta Dominique
Références

Jaccoud, C. & Malatesta, D. (2009). La régulation de la violence des supporters en Suisse. In B. Zoudji (Ed.), Science et football (pp. 45-59). Valenciennes : Presses Universitaires de Valenciennes.

Recherche(s) liée(s)
Retour en haut