Aller au contenu principal

L’amitié entre filles de 9 à 11 ans : entre affinités individuelles et enjeux statutaires

Cet article, à partir d’une enquête ethnographique, traite de la catégorisation et de la hiérarchisation des relations amicales produites dans et par un groupe d’une quinzaine de filles, âgées de 9 à 11 ans, fréquentant un accueil pour écoliers en milieu scolaire (APEMS). La hiérarchisation des relations, basée sur l’intensité, la confidentialité et l’investissement temporel, donne lieu à la production de trois catégories d’amitié : les « sœurs de cœur », les « meilleures amies » et les « amies entre parenthèses ». Cette classification souligne les enjeux d’inclusion et d’exclusion associés au choix, au maintien et à la rupture des relations affectives auxquelles les filles sont confrontées dans la gestion de leurs sociabilités.

Auteur-e-s
Golay Dominique
Malatesta Dominique
Références

Golay, D. & Malatesta, D. (2012). L’amitié entre filles de 9 à 11 ans : entre affinités individuelles et enjeux statutaires. SociologieS : revue de l’Association internationale des sociologues de langue française, mis en ligne 15 novembre.

Liens
Retour en haut