Aller au contenu principal

L'approche par les capacités et le paradigme du parcours de vie : un double cadre conceptuel pour évaluer les interventions sociales en faveur des jeunes adultes "en difficulté"

Les difficultés d’insertion des jeunes sont considérées actuellement comme un problème social face auquel l’Etat se doit d’agir. Dans différents pays européens, notamment en Suisse, des politiques publiques sont développées dans le but de rendre les jeunes autonomes, en favorisant leur insertion sur le marché du travail. Dans cette contribution, Valérie Hugentobler et Eric Moachon présentent les résultats d’une évaluation de trois mesures d’insertion pilotes, menée en 2005, dans le canton de Vaud. Pour cette évaluation, les auteurs mobilisent un cadre d’analyse original, basé d’une part sur l’approche par les capacités et, d’autre part, sur le paradigme du parcours de vie. Cet éclairage particulier permet un examen critique des effets de ces mesures d’insertion destinées à des jeunes dits « en difficulté », amenant un regard alternatif à celui d’évaluations plus classiques, qui se limitent le plus souvent à des statistiques de prise d’emploi ou de réussite aux examens de fin de formation.

Résumé : Noémie Pulzer

Auteur-e-s
Hugentobler Valérie
Moachon Eric
Références

Hugentobler, V. & Moachon, E. (2012). L'approche par les capacités et le paradigme du parcours de vie : un double cadre conceptuel pour évaluer les interventions sociales en faveur des jeunes adultes “en difficulté”. In F. Picard & J. Masdonati (dir.), Les parcours d'orientation des jeunes : dynamiques institutionnelles et identitaires (pp. 127-153). Sainte-Foy : Presses de l'Université de Laval.

Retour en haut