Aller au contenu principal

Le chômeur est-il une pauvre victime ?

Cet article de Jean-Pierre Tabin a été réalisé à l'occasion du trentième anniversaire de l'Association pour la Défense des Chômeurs de Neuchâtel (ADCN). Paru dans l'ouvrage « Chômage - petit recueil de préjugés », l’article pose la question de savoir si le chômeur est une pauvre victime. Pour ce faire, l’article est rédigé sous forme de questions-réponses.

En effet, la question est simple au premier abord, mais est-ce vraiment le cas ? Jean-Pierre Tabin définit d’abord ce qu’est un chômeur. Il interroge ensuite la pauvreté des personnes désignées comme chômeuses. L’auteur demande encore si ces personnes peuvent être considérées comme des victimes. Enfin, Jean-Pierre Tabin s’enquiert de savoir à qui incombe la responsabilité du chômage.

L’auteur conclut sur le constat que les bénéficiaires de l’assurance chômage ne sont pas toujours pauvres, ni forcément victimes. Ces personnes, comme tout un chacun, ne se définissent jamais simplement.

Résumé : Anne-Line Schminke

Auteur-e-s
Tabin Jean-Pierre
Références

Tabin, J.-P. (2012). Le chômeur est-il une pauvre victime ? In Association pour la Défense des Chômeurs de Neuchâtel - ACDN (Ed.), Chômage, petit recueil de préjugés (pp. 36-38). Le Locle : Edition G d'Encre.

Liens
Retour en haut