Aller au contenu principal

Le Conseil delémontain des jeunes : espace d'expérimentation ludique de la citoyenneté

Ce mémoire présenté à l'Université de Neuchâtel en vue de l'obtention du Diplôme de formation continue en travail social interroge le rôle du Conseil delémontain des jeunes (CDJ) dans l'accès à la citoyenneté. Le CDJ, champ d'intervention de l'animation socioculturelle, est créé en 1988 dans l'idée de faire participer des jeunes à des projets locaux et porte sur des problématiques telles que l'accès aux loisirs par exemple. Les animateurs socioculturels accompagnent les jeunes dans leur travail et représentent les garants du cadre.

Le CDJ offre la possibilité à une catégorie sociale habituellement exclue de la citoyenneté de participer concrètement et réellement aux processus de décisions dans lesquels ils sont impliqués. Cette implication doit se faire de manière ludique afin d'être réellement effective et de parvenir à son but.

L'auteur présente une enquête qualitative menée sous forme d'entretiens avec les acteurs principaux de la structure, les élus et les animateurs. Cette enquête permet de rendre compte dans quelle mesure les conditions de participation sont remplies et de quelle manière.

La participation est un élément essentiel pour pouvoir agir sur son environnement en toute conscience et donc de se positionner comme citoyen. Le CDJ permet aux jeunes de développer des savoirs globaux via un apprentissage ludique, participe au développement de leur identité et peut aussi les réconcilier avec les institutions.

Résumé : Sarah Kiani.

Auteur-e-s
Tironi Yuri
Références

Tironi, Y. (2007). Le Conseil delémontain des jeunes : espace d'expérimentation ludique de la citoyenneté. Neuchâtel: Université de Neuchâtel Faculté des sciences économiques et sociales.

Retour en haut