Aller au contenu principal

Le matriarcat, mythe ou réalité ?

Le matriarcat et sa réalité historique est discuté dans cet entretien réalisé avec Hélène Martin. Cette notion renverrait à une société dans laquelle les femmes domineraient. Pourtant, le matriarcat est un mythe qui permet en réalité de renforcer et de légitimer la domination masculine.

En effet, comme l'explique l'anthropologue, l'idée que les femmes auraient fait mauvais usage d'un pouvoir qu'elles possédaient à l'aube de l'humanité rend légitime sa reprise par les hommes. En réalité, ce sont les sociétés matrilinéaires qui existent et qui ont existé, c'est-à-dire des sociétés où la parenté se transmet par la famille des mères. Le matriarcat, lui, relève d'une construction de l'imaginaire mettant en scène nos conceptions de catégories de sexes comme entités opposées.

A la question de savoir si, l'universalité du patriarcat étant avérée, les femmes devraient se faire une raison, Hélène Martin répond que la domination masculine n'est pas un fait de nature mais de culture et donc arbitraire et changeant, s'exerçant de manière spécifique dans différentes sociétés. À quoi elle ajoute que Françoise Héritier propose une théorie intéressante à l'universalité de la domination masculine en tant qu'appropriation du pouvoir de fécondité des femmes, en s'emparant des femmes et/ou des enfants à travers le système de filiation ainsi que les sphères de pouvoir, proposant par là même une clé pour envisager l'origine de ce phénomène culturel.

Résumé : Sarah Kiani.

Auteur-e-s
Martin Hélène
Références

Martin, H. (2006). Le matriarcat, mythe ou réalité ? L'Emilie : presse féministe, 1505, 13.

Liens
Retour en haut