Aller au contenu principal

Le parcours de vie selon l'AVS se décline au masculin

Les assurances sociales répondent à des risques sociaux reconnus, comme la maladie, l’accident, le chômage, l’invalidité, la vieillesse ou le décès. Ce faisant, elles produisent des normes sociales, en définissant ce qu’est le chômage ou l’invalidité, en différenciant la maladie de l’accident ou en décrétant à quel âge finit la condition d’orphelin ou débute la retraite. Les assurances sociales participent de cette manière à former nos représentations de la vie « normale » en société.

Jean-Pierre Tabin présente dans cet article le cas de l’Assurance vieillesse et survivants (AVS) fondée en 1947. Cette assurance repose sur un schéma de cycle de vie en trois parties d’inégales longueurs (enfance et formation, emploi, retraite). L’auteur attire l’attention sur le fait que ce schéma en trois phases correspond à la norme sociale de la carrière des hommes. Cela indique que le modèle normatif sur lequel il est fondé correspond à l’idée de l’homme gagne-pain et de la femme au foyer. Par ailleurs, on retrouve ce schéma de l’homme gagne-pain dans d’autres dispositions de la loi de 1947, comme celle ne prévoyant pas de rente d’orphelin pour les enfants ayant perdu leur mère (sauf cas particuliers). C’est en 1994 que cette disposition a été modifiée pour qu’en cas de décès de la mère, les orphelins touchent également une rente.

L’article se poursuit en expliquant que ce schéma en trois phases ne correspond pas au parcours de la plupart des femmes. Ainsi, les personnes dont le parcours est caractérisé par un autre rapport à l’emploi et à la famille (un quart des hommes et deux tiers des femmes) touchent des rentes inférieures à celles dont le parcours s’inscrit dans le schéma en trois phases. Leur parcours est également rendu invisible ou atypique parce qu’il ne correspond pas à la norme établie par l’AVS.

Résumé : Anne-Line Schminke

Auteur-e-s
Tabin Jean-Pierre
Références

Tabin, J.-P. (2011). Le parcours de vie selon l'AVS se décline au masculin. Services publics, journal du syndicat des services publics (92)10, 7.

Tabin, J.-P. (2011). Le parcours de vie selon l'AVS. Reiso : information sociale indépendante, mis en ligne 26 août.

Liens
Retour en haut