Aller au contenu principal

L'enfant et les connaissances sur autrui

Les différentes recherches et études composant la « théorie de l'esprit », domaine de la psychologie du développement qui s'est considérablement enrichi depuis une vingtaine d'années, sont l'objet principal de ce livre. Cette théorie désigne l'ensemble des phénomènes mentaux acquis par les enfants et le raisonnement enfantin.

L'ouvrage a pour objectif de proposer une lecture complète et réflexive aux étudiant-e-s francophones, la plupart des textes dans le domaine étant en anglais, tout en renouvelant la réflexion sur les processus généraux du développement cognitif dans une confrontation entre les auteurs anciens et modernes.

Il propose de repenser l'étiquette de « théorie de l'esprit » à la lumière d'un parti pris développemental, c'est-à-dire d'une conception postulant le développement des connaissances sur les processus mentaux comme une construction. Cette construction procède de deux aspects, un aspect biologique dont les neurologues ne parviennent pas encore à rendre compte et un aspect de sociabilisation, tous deux étant nécessaires.

Composé de chapitres de nature réflexive et de chapitres plus factuels, présentant les données recueillies par différentes recherches, ce texte propose une discussion de l'approche de la théorie de l'esprit en regard des données de l'équipe constituée autour de Jean Piaget au « centre d'épistémologie génétique » de Genève et des compétences acquises par les enfants de six ans.

Résumé : Sarah Kiani.

Auteur-e-s
Rimbert Guillaume
Thommen Coletti Evelyne
Références

Thommen, E., & Rimbert, G. (2005). L'enfant et les connaissances sur autrui. Paris : Belin.

Retour en haut