Aller au contenu principal

Les boucs émissaires

Le livre « Roms. La quête infatigable du paradis », c’est cinq ans d’histoires de vie de Roms, photographiés par Yves Leresche en Suisse et en Roumanie, c’est un travail d’immersion dans la vie de la minorité la plus discriminée d’Europe, c’est une somme d’expériences de bourlingues donnant à mieux connaître ces femmes et ces hommes dans nos rues.

Les deux textes de Jean-Pierre Tabin « La mendicité » et « Les boucs émissaires » rendent compte de la mendicité dans une perspective historique et sociologique. La méfiance vis-à-vis des Roms n’est pas nouvelle, car elle date du XVe siècle déjà. La stigmatisation des gens du voyage qui simuleraient soi-disant le handicap, la faiblesse ou la pauvreté, sont aujourd’hui des affirmations très répandues en Europe. Jean-Pierre Tabin déconstruit ces affirmations par une enquête de terrain qui montre que la mendicité n’est pas organisée de manière criminelle. En analysant les politiques contemporaines, Jean-Pierre Tabin montre que les Roms sont des boucs émissaires rêvés, car toujours pensés comme différents du fait de leur culture et de leur position sociale.

Résumé : Emilie Pasquier

 

Cette publication est issue de la "Recherche sur les personnes appartenant à la communauté Rrom qui vivent dans le canton, en particulier quant au statut et aux usages de la mendicité avec ou sans enfants" (8842).

Auteur-e-s
Tabin Jean-Pierre
Références

Tabin, J.-P. (2015). Les boucs émissaires. In Y. Leresche (Ed.), Roms. La quête infatigable du paradis (pp. 250-251). Gollion : Infolio éditions.

Recherche(s) liée(s)
Retour en haut