Aller au contenu principal

Les crèches-garderies comme promotion de la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle : des certitudes affichées, des faits occultés

Ce texte explore les grandes lignes de la conférence proposée par Gil Meyer et Annelyse Spack lors de la Conférence annuelle EECERA (Education dès la naissance : recherche, pratiques et politiques éducatives), à propos de certaines tensions qui traversent, en Suisse, le développement des crèches-garderies. Ces lieux d’accueil sont devenus une composante essentielle des politiques sociales et familiales, l’offre d’accueil extra-familial en Suisse s’étant en effet longtemps révélée insuffisante selon les comparaisons internationales. Elle s’est depuis lors étoffée suite à des mesures incitatives pour la plupart étatiques, sans pour autant réussir à endiguer la pénurie. Les auteurs précisent par ailleurs que l’accueil extrafamilial constitue un atout essentiel, tant pour l’essor socioéconomique du pays que pour les familles. Ce constat amène alors une interrogation sur la faisabilité de la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle, une question qui concerne en particulier les femmes. La conférence attire l’attention sur le fait que cette problématique tend à se focaliser sur un aspect fortement quantitatif : comment mieux traiter le rapport entre l’offre d’accueil et la demande de placement ? Le risque étant de mettre de côté la dimension socio-éducative de l’accueil pourtant essentielle. Cette focalisation sur l’aspect quantitatif se traduit par un assouplissement des normes d’encadrement, par un durcissement des conditions de travail, par une hiérarchisation des fonctions en vertu d’une hiérarchisation des niveaux de formation.

Résumé : Anne-Line Schminke

Auteur-e-s
Meyer Gil
Spack Annelyse
Références

Meyer, G. & Spack, A. (2011). Les crèches-garderies comme promotion de la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle : des certitudes affichées, des faits occultés. In Education dès la naissance : recherche, pratiques et politiques éducatives, 21st annual conference book (p. 52). Genève : EECERA.

Retour en haut