Aller au contenu principal

Les figures de l'identité

« Chelsea (Bradley) Manning » est une figure publique de singularité dont l’identité totalise une multiplicité de catégories d’appartenance, parfois antagoniques (« homme », « femme », « héros », « traître », « soldat », etc.), ainsi que la transformation du prénom, du visage et du corps et donc de la personne elle-même. Sous cet aspect, ce cas invite à faire l’hypothèse que le mode spécifique d’existence des figures publiques appelle une sociologie du nom propre et de sa circulation dans l’espace public médiatique. Le présent article vise à esquisser une telle sociologie. La première partie s’attarde sur les différentes fonctions (nomination, désignation, signification, représentation) remplies par le nom propre. La seconde partie se focalise quant à elle sur l’espace public médiatique comme lieu de production de la signification du nom propre, et propose de développer une pragmatique de la reconnaissance.

« Chelsea (Bradley) Manning » is a public figure of singularity whose identity totals a multiplicity of membership categories, sometimes antagonistic (« man », « woman », « hero », « traitor », « soldier », etc.), as well as the transformation of the first name, face and body, and thus of the person themselves. In this respect, this case invites us to make the assumption that the specific mode of existence of public figures calls for a sociology of the proper name and its circulation in the public media sphere. This article aims to sketch such a sociology. The first part focuses on the different functions (nomination, designation, signification, representation) performed by the proper name. The second part focuses on the public media sphere as a place of production of the meaning of the proper name, and proposes to develop a pragmatic approach to recognition.

Auteur-e-s
Malbois Fabienne
Références

Malbois, F. (2019). Les figures de l'identité. SociologieS [en ligne]. journals.openedition.org/sociologies/11382

Liens
Retour en haut